Entretien avec d’Arsène de “n’oubliez pas les paroles” !

C’est avec beaucoup de plaisir que « légendes des jeux télé » a pu s’entretenir avec Arsène de « n’oubliez pas les paroles » cette semaine suite à son incroyable parcours juste avant la coupure des « inédits » de l’émission !!

Voici l’intégralité de l’interview :

1) Bonjour Arsène. Comme avec Estelle, je vais commencer par une question toute simple : comment te sens-tu aujourd’hui en cette période de confinement ?

Très bien ! Je vaque à mes diverses occupations : révision des chansons pour les futurs masters ; travail pour mon master d’histoire ; lecture ; recherche immobilière pour placer mon argent gagné à NOPLP

 

2) A 22 ans seulement, tu as réalisé un parcours incroyable qui te permet d’intégrer plusieurs classements de gains qui n’ont pas été vus à la télévision et que je vais donc mettre en lumière. Tu termines :

35ème plus gros gain dans un jeu TV en général,

10ème si l’on se concentre uniquement sur les gagnants qui ont triomphé sur France TV,

– et 9ème pour la catégorie 18 – 30 ans ! Tu es donc certain de rester affiché sur les palmarès pour un bon bout de temps !

Comment tu vis cette belle nouvelle ?

Le classement qui m’intéresse le plus est surtout celui de NOPLP, à savoir 8ème. A vrai dire, quand je suis arrivé sur le plateau, mon objectif était surtout d’intégrer les masters pour revenir et participer aux émissions spéciales. Je ne m’étais pas vraiment posé la question du gain de manière précise mais j’imaginais des sommes aux alentours de 200 000 euros. Les objectifs sont donc atteints. Après, c’est vrai que j’aurais sans doute pu aller encore plus loin si je n’avais pas joué avec le feu avec cette Aïcha !  J’étais dans une bonne dynamique pour dépasser au moins Violaine et être 5ème. Après, les Hervé, Renaud, etc, c’est une autre paire de manche !

 

3) Comment as-tu fait pour emmagasiner autant de chansons ?

J’y ai consacré énormément de temps ! J’ai commencé il y a un peu moins de deux ans à apprendre les chansons qui passent à l’émission. La deuxième année, j’y passais en moyenne une heure et demie par jour. J’alternais entre un jour d’apprentissage et un jour révision. Pour l’apprentissage, j’ai remarqué qu’il était plus facile de mémoriser de manière durable une chanson en l’écoutant 2 ou 3 fois par jour pendant une semaine, plutôt que 20 fois en une journée. En faisant cela pour plusieurs chansons à la fois, je parviens à en « valider » 3, 4, 5 ou 6 par jour. Pour la révision, j’utilise tout le temps ma playlist en mode aléatoire, pour brasser continuellement les acquis et les consolider.

 

4) Pourrais-tu nous dire quel a été ton meilleur souvenir en 17 participations ?

La première émission, quand la cloche sonne ma première victoire. C’est là que je réalise que j’ai réussi le plus dur. J’avais très peur d’échouer à la première émission.

 

5) Cette aventure t’a-t-elle donné envie de tenter d’autres jeux télévisés pour revivre ce plaisir du plateau et pourquoi pas tenter d’améliorer ton propre record ?

Non, pas pour l’instant. Peut être que je pourrais me débrouiller pas trop mal dans un jeu de culture générale facile (comme “les douze coups de midi”), mais ce n’est pas du tout ma priorité. Je suis assez peu familier avec la culture télévisuelle en général, n’ayant pas la télé. Mon rêve était de faire NOPLP car je savais que j’aurais les moyens d’y faire un beau parcours.

 

6) Comment vis-tu la perspective de rencontrer de façon très privilégiée les plus grands maestros de l’émission, notamment grâce aux masters ?

Je le vis très bien ! C’est même ce que je voulais dès le départ : pouvoir apparaître à la télévision sur un pied d’égalité avec les grands gagnants du jeu ; chanter avec eux ; rire avec eux ; afficher de la complicité, etc. Les Masters donnent aussi cette possibilité de rebattre les cartes car le 15 ème maestro peut se retrouver en finale (cf Elodie en 2019)

7) Un conseil pour les futurs gagnants de l’émission pour réussir à aller au bout des chansons à 20 000 € vu que tu l’as fait sur pratiquement toutes tes finales (rire) ?

Le seul moyen est de connaître le plus de chansons possibles. Notez toutes celles qui passent à cette épreuve et apprenez-en un maximum. Il n’est pas toujours nécessaire de les savoir par coeur de A à Z. Etre bien familiarisé avec elles est suffisant, surtout avec le Joker des initiales.

 

8) Le mot de la fin, Arsène ?

Un ultime petit conseil aux futurs candidats : si vous voulez gagner plus que quelques milliers d’euros sur un coup de chance, mettez la barre très haut en matière de chansons apprises. 300 chansons est un minimum syndical. Visez plutôt les 500 et plus. Avec 1000, vous serez tranquilles ! Et uniquement celles qui tombent à l’émission ! Ne gaspillez pas votre énergie à en travailler des que vous pensez être connues, mais qui ne passent pas à NOPLP. Et plus vous serez motivés et prendrez du plaisir à apprendre et à voir votre liste de chansons grossir de jours en jours, plus cela sera facile.

 

Merci beaucoup Arsène d’avoir pris le temps de répondre aux questions de “légendes des jeux télé” ! Sache que nous n’hésiterons pas à rappeler ton souvenir à chaque fois qu’une grande figure s’approchera et/ou dépassera l’un ou l’autre des palmarès que tu es parvenu à atteindre !

Et pour ne rien rater des prochaines grandes aventures de nos champions… Avec notamment Eric des “12 coups de midi”, n’hésitez pas à rejoindre les différentes plate-formes du média “légendes des jeux télé” :

 

1 commentaire pour “Entretien avec d’Arsène de “n’oubliez pas les paroles” !”

  1. Retour de ping : 3000 membres sur le groupe Facebook ! Bilan suite à près de 4 ans d'aventure pour "légendes des jeux télé"!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *